Taranco, le Feca de Titiranol

Taranco, un feca bien malgré lui ! Bien qu’il boive ses 99 tasses de café tous les matins et tous les soirs, il reste le plus grand fainéant de l’équipe. Il se vend et s’est toujours vendu comme un tank. Mais aussi comme un vrai protecteur, prônant son excellence dans la défense et dans l’utilisation de ses sorts de boucliers. Nombreux sont les combats dans lesquel il s’est illustré, de toutes les façons possibles, sauf celles de la protection. Quand quelqu’un lui fait une remarque à ce propos, il le regarde toujours en souriant et en disant “tu sais, la meilleures des défenses, c’est l’attaque” avant d’exploser de rire.

Mais les temps n’étaient pas toujours aussi plaisants.. On se souvient d’un petit féca désoeuvré et ne sachant plus que faire dans le monde des douzes. Ne réussissant pas à trouver sa place de féca. Refoulant sa classe de protection, il rêvait d’être né Iop et ne pensait qu’à une seule chose : taper, et non pas protéger. Cette différence lui a valu d’être exclu par sa propre classe, exilé par sa statue, à laquelle il ne réapparaissait même plus lorsqu’il rendait l’âme. Même les dopeuls refusaient de l’entraîner… Les mots “traître” et “déviant” retentissaient dans chaque tavernes, dans chaque auberges, dans chaque hôtels de vente. Certes il était connu, mais qui voudrait d’une telle réputation ?

Mais rien n’y fit. Il continua dans cette voie, sans plus de regrets, si bien qu’un jour… Une mise à jour changea tout.

Les combats kolizeum 1v1, une arène dans laquelle Taranco n’avait plus besoin de rôle de protecteur, il n’avait plus à boubou tout autour de lui. Il était enfin seul, face à ses responsabilités et son destin. Il gagna, et gagna et gagna à nouveau, assommant ses adversaires avec ses glyphes surpuissantes, se barricadant contre les Iop et se bastionnant contre les Cra avant de se téléporter à leur corps à corps. Frappant alors de son épée, qu’Otomai lui avait personnellement confiée.

Il grimpa rapidement le ladder, et arriva très loin et très haut à près 5000 de côte en kolizeum. De pauvre et démuni il passa à riche et puissant. Ayant trop de fainéantise pour quêter les dofus, il les acheta. Il se lança alors dans le commerce de galets brasillant et y fit fortune. Ayant réalisé sa propre quête de reconnaissance et en étant en paix avec soi même il se laissa aller à des jours plus tranquilles. Il passa de 198 tasses de café par jour a 197, une de moins le soir, pour mieux dormir.

Après une vie fort mouvementée en continuelle recherche, il voulait se reposer. Mais c’était sans compter sur le destin et ses capricieuse apparitions… Un jour, alors qu’il s’entraînait contre des kaniblou aux dents de pierres, il ressentit un éclair dans son coeur, ressemblant fortement à une flèche d’expiation au tour 6 ultra boostée de tir puissant. Désoeuvré et en perte d’équilibre il tourna la tête et vit, une magnifique Cratte courir vers lui. Soudain, tout devint noir… Quand il se réveilla, il était dans une maison, en compagnie de plusieurs autres personnage. Tous étaient vêtus de rouge et de doré.

“Bienvenu à Titiranol, la nouvelle guilde sur-puissante du monde des douze!”

Dofus est un MMORPG édité par Ankama .Titiranol-Dofus est un site non-officiel sans aucun lien avec Ankama. Toutes les illustrations sont la propriété d’Ankama Studio et de Dofus – Tous droits réservés
Mentions légales