Le donjon des Champs

Sous un soleil de plombs, à travers les champs de blé et d’avoine d’Astrub, une équipe d’aventuriers avance d’un pas décidé… “d’un pas décidé” n’est pas forcément la bonne expression. Ils sont plutôt en train de… ramper.

Une chaleur étouffante

“- IL FAIT TROP CHAUD, C’EST UNE HORREUR AVEC MA PANO !!!. SI ÇA CONTINUE JE VAIS M’ÉVANOUIR.” Prla, fidèle à elle-même, venait d’exploser. Il faut dire qu’il fait au moins 40 degrés aujourd’hui. La plupart des aventuriers sont bien au frais dans les tavernes de la ville, sirotant une bonne mousse bien rafraîchissante. Mais pas notre équipe de vainqueurs. Armés de leurs meilleures pano ils sont bien décidés à découper du tournesol pour en faire une bonne salade. Car oui, la guilde Titiranol est aujourd’hui en quête du donjon des champs. Ils comptent bien terrasser les petits mobs qui grouillent dans cette vieille grange.

“- MAIS QUELLE IDÉE DE GÉNIE ! PARTIR DANS LES CHAMPS LE JOUR LE PLUS CHAUD DE L’ANNÉE !, SI ÇA CONTINUE JE ME TIRE DE CETTE GUILDE !” et comme d’habitude personne n’écoutait Prla… Mais cette fois-ci, ce n’était pas une question d’envie : personne n’en avait vraiment la force, il fait tellement chaud qu’ils avancent réellement à 2km/h.

Chemin vers le donjon des champs

“- T’as qu’à mettre ta pano dans ton inventaire si elle te tient trop chaud, si ça continue comme ça on y sera pas avant demain alors qu’on est à peine à 2km, dit Eliousal.

– Ça c’est une chouette idée, je vais me balader à poil dans les champs !” Ni une ni deux Prla était nue comme un ver. C’est beaucoup mieux comme ça ! vous devriez faire pareil !”, s’exclama-t-elle. Le reste de l’équipe avait moyennement l’air motivé à l’idée de se déshabiller dans un champ rempli de mobs. Prla, heureuse comme jamais – il lui en faut peu – après avoir enlevé l’intégralité de sa pano sautait à présent de champ en champ, distançant l’équipe, encore fatiguée par la chaleur. Si bien qu’à un moment, plus personne ne voyait Prla.

“- Vous voyez Prla ? demanda Eliouso,

– Non, elle a dû avancer toute seule répondit Eliousal, on la croisera sûrement à l’entrée du donjon”

Une bonne demie-heure plus tard, l’équipe arriva enfin aux portes du donjon. Ou plutôt de la grange ? de la ferme ?… Appeller ça un donjon c’est… Bref, devant la ferme. Il faisait toujours aussi chaud et les aventuriers transpiraient à grosse gouttes, tous sauf, Eliouso. Le panda semblait être en grande forme. Probablement grâce à la gourde de lait de bambou qu’il garde précieusement dans son inventaire. Voyant que tous les regards étaient braqués sur lui, il offrit généreusement un peu de son précieux breuvage aux membres de son équipe :

La blague de trop

“- Quelqu’un a soif ? demanda t-il avec quelques regrets dans la voix.

– Juste un doigt répondit Eliouswa qui n’était pas intervenu jusqu’à présent.

– Tu veux pas boire avant ? lui demanda Eliouso, qui avait maintenant un air sournois” – petite référence, vous l’avez ? Pauvre Eliouso en tout cas, cette petite farce l’a plongé dans un profond sommeil, complètement assommé par Eliouswa et son avalanche de mots interdits.

“- Bon et bien bravo, on est plus que deux pour faire le donjon ! Heureusement qu’on est partis à quatre !” Car oui, Eliousal avait essayé de motiver toutes les troupes de la guilde mais la chaleur étouffante lui avait fait essuyer quelques refus.

“- On fait quoi ? On les attends ? demanda Eliouswa.

– Non, on va se le faire à deux ce donjon, tant pis pour eux.” C’était sans compter sur Malwi Ingalsse, propriétaire du donjon des champs,  qui proposa à nos personnages de téléporter le reste de l’équipe au donjon, ce que Eliousal et Eliouswa ont fini par accepter. Eliouso et Prla sont apparus dans la seconde, Prla encore complétement nue et Eliouso en train de reprendre ses esprits. Après avoir sermonné les deux, Eliousal donna les 4 clés du donjon des champs et ils purent entrer dans le donjon.

Une bonne salade de pétales de tournesol

“- Bon, on torche ça vite fait. On fait les quatres premières salles en solo et on se rejoint pour le boss, ce sera plus rapide.”

Deux minutes plus tard, tout le monde était devant le tournesol affamé, eux aussi affamés en pensant à la salade qu’ils allaient se préparer avec ses feuilles.

“Bon, pas de grosses attaques, il faut qu’il soit encore comestible à la fin du combat ! ordonna Eliousal. Allez ! c’est parti.”

Vous vous doutez bien que nos aventuriers n’ont jamais pu manger leur salade de tournesol affamé. Se battant pour achever le boss du donjon c’est Eliouso qui l’a terminé avec son sort Absinthe. Il pensait relever ses pétales avec un peu de liqueur… mais, tout ne s’est pas passé comme prévu car le tournesol entièrement imbibé d’alcool a brûlé et s’est enflammé rien qu’avec la chaleur du soleil. Bien évidemment ça ne s’est pas arrêté là puisque le feu s’est étendu et a entièrement ravagé la grange de Mawi Ingalsse. Avis aux aventuriers, vous n’aurez plus besoin d’astuces pour le donjon des champs, celui ci a entièrement brûlé, merci à la guilde Titiranol, le prix des pétales de tournesol affamé s’est envolé vertigineusement. On dit même que c’est devenu l’objet le plus rare du monde des douzes, encore plus rare qu’un dofus vulbis…

Dofus est un MMORPG édité par Ankama .Titiranol-Dofus est un site non-officiel sans aucun lien avec Ankama. Toutes les illustrations sont la propriété d’Ankama Studio et de Dofus – Tous droits réservés
Mentions légales